Evénement

Congrès international des Ondes Scalaires en clinique quotidienne

Les Samedi 13 et Dimanche 14 Octobre prochains aura lieu à Paris le 5ème congrès autour de la technologie du Scalar Wave Device, développée en Allemagne depuis 15 ans par le Professeur Dr ing. Konstantin Meyl.

En savoir plus »

Le SWD

le SWD (Scalar Wave Device ) est  destiné à produire un champ d'ondes scalaires sous faible tension de 2 volts.

En savoir plus »

Dates des formations

Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

La newsletter

captcha 

Liens

Pour en savoir plus sur le Pr Meyl

www.meyl.eu

Notre autre site consacré à l'eau

www.cytobiotech.com

Le générateur de champ scalaire du Professeur K. Meyl

 

SWD du professeur Konstantin Meyl

A la fin des années 90, le professeur Konstantin Meyl a voulu produire un kit expérimental qui serait à même de démontrer de manière reproductible et constante d'une part l'existence des ondes scalaires et d'autre part leur transmission à distance dans l'air avec un rendement surunitaire.


Ce kit a permis à de nombreux laboratoires, instituts et facultés dans le monde de confirmer les propriétés étonnantes du rayonnement Tesla, dont la production "standard" a été permise grâce à la miniaturisation opérée par le Pr Meyl des installations autrefois de grande taille et sous très haute tension de Nikola Tesla.

 
Il devenait ainsi possible de fabriquer un générateur d'ondes scalaires fiable pour l'apport de ces ondes aux tissus vivants d'une culture cellulaire ou bien d'une personne, sachant qu'un être vivant reçoit et émet en permanence ce type d'ondes.
 
Le principe est toujours le même : il s'agit de placer face à face 2 antennes sphériques qui sont reliées chacune à une bobine de Tesla plate, lesquelles sont en liaison par leur base.
 
Par rapport au modèle expérimental initial, le SWG-A a reçu plusieurs améliorations en matière de conception et d'usage pratique pour les utilisateurs ; en particulier, la modulation  de l'onde porteuse émise est possible sur l'antenne réceptrice grâce à une électronique adaptée.

 

Le champ d'ondes scalaires est créé entre les 2 antennes placées à au moins 1 mètre de distance; la personne installée entre les 2 pôles reçoit une oscillation, rythmée par la modulation appliquée sur l'antenne réceptrice. L'énergie scalaire et l'information qu'elle porte sont alors "télétransmises" au patient.

Cette technologie permet l'apport d'une lumière douce et physiologique, comprenant de multiples longueurs d'onde, harmoniques de l'onde porteuse initiale modulée, et dont la source est l'environnement immédiat de l'appareil.