Evénement

Congrès international des Ondes Scalaires en clinique quotidienne

Les Samedi 13 et Dimanche 14 Octobre prochains aura lieu à Paris le 5ème congrès autour de la technologie du Scalar Wave Device, développée en Allemagne depuis 15 ans par le Professeur Dr ing. Konstantin Meyl.

En savoir plus »

Le SWD

le SWD (Scalar Wave Device ) est  destiné à produire un champ d'ondes scalaires sous faible tension de 2 volts.

En savoir plus »

Dates des formations

Novembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

La newsletter

captcha 

Liens

Pour en savoir plus sur le Pr Meyl

www.meyl.eu

Notre autre site consacré à l'eau

www.cytobiotech.com

Les neutrinos

Il est une particule que les physiciens et surtout que les biologistes oublient en général, c'est le neutrino, dont le Pr Meyl nous dit qu'elle a une masse variable et aussi une charge variable, avec donc une  résultante qui est égale à zéro : c’est pour ces raisons que le neutrino n’interagit que très peu avec la matière, jusqu'à traverser la terre entière par effet tunnel ! et il reste très discret si l’on veut le mettre en évidence ou le mesurer!
 
Pourtant,  les spécialistes des neutrinos (nobélisés de 1930 à 2002) affirment tout de même qu’ils composent - malgrè leur masse insignifiante - près de 85% de la masse totale de l’univers (neutrino dit stérile), dont surtout la fameuse « matière noire » ! nés de la désintégration d'un neutron en proton, photon et neutrino dans une réaction nucléaire classique, Il en existe au moins 4 sortes, qui se transforment en permanence les unes en les autres, c'est ce que l'on appelle "l'oscillation des neutrinos" : émis par le centre du soleil (5% de son énergie), par les géantes rouges (50%) voire par les supernovae, ces étoiles qui se meurent (99,9%) ou encore par les trous noirs du centre des galaxies, les neutrinos sont partout, bien qu'invisibles et quasi-indétectables.
 
Nous baignons dans un environnement traversé par des neutrinos en très grande quantité : il est ainsi estimé que nous en recevons quelques 60 milliards de particules par cm2 et par seconde ! Affirmer alors qu’ils n’existent pas et/ou qu’ils n’ont pas d’influence sur nous, serait un peu comme se placer dans la position du poisson, qui du fond de l’océan, reste persuadé que l’eau n’existe pas, car il ne l’a jamais vue !
 
Les neutrinos constitueraient-ils le 5è élément – l’éther - décrit par l’Ayurvéda? pourquoi pas ?
 
Sommes-nous capables de ralentir assez ces neutrinos qui nous traversent par milliards - grâce aux vortex que nous créons à chaque seconde dans notre sang et notre lymphe - pour en faire profiter sous la forme de photons de lumière, nos tissus et nos organes ? pourquoi pas ?
 
Les neutrinos forment-ils une partie de cette "énergie libre" que les anciens captaient dans leurs pyramides et que nous pourrions utiliser - à notre insu - depuis la nuit des temps ? pourquoi pas ?
 
Les neutrinos sont-ils pour nous vitaux au même titre que les photons, "la lumière qui se voit" ? étant donné leur surabondance dans l'univers, pourquoi ne le seraient-ils pas?

 

image de capture d'un neutrino 

par un détecteur